Performances maximales pour serveurs COM Express Type 7

Performances maximales pour serveurs COM Express Type 7

congatec – fournisseur leader de cartes et modules informatiques embarqués standardisés et personnalisés – présente un écosystème complet de 100 watts pour les serveurs de périphérie et micro serveurs embarqués L’écosystème est conçu pour les serveurs de périphérie et les micro-serveurs embarqués qui utilisent de plus en plus les performances des Server-on-Module COM Express Type 7 65-100 watts pour une évolutivité à moindre coût. Il cible initialement les modules conga-B7E3 annoncés récemment, équipés de processeurs double puce à 3 GHz de la série AMD EPYC Embedded 3000 qui prend en charge un TDP maximum de 100 watts, jusqu’à 16 cœurs et 32 threads. Ces premiers Server-on-Modules de 100 watts au monde au format COM Express Basic (95 x 125 mm) peuvent maintenant être équipés de nouveaux dissipateurs thermiques et adaptateurs de caloducs pour un refroidissement efficace des caloducs, même pour les serveurs 1U low profile. En concevant des systèmes qui n’ont pas à utiliser de ventilateurs rotatifs, il est possible de développer des serveurs embarqués extrêmement robustes qui conviennent à de nombreuses applications en périphérie IoT/Industrie 4.0.

Les cas d’utilisation de l’écosystème 100 watts pour les serveurs de périphérie et les micro-serveurs embarqués comprennent les cloudlets télécoms 5G, les serveurs Industrie 4.0, les serveurs à cellules robotisées intelligents avec robotique collaborative, les véhicules robotiques et logistiques autonomes avec vision haute vitesse et autres capteurs de connaissance de la situation. L’écosystème est également adapté aux équipements sur site virtualisés en environnements hostiles pour exécuter des fonctions telles que le routage industriel, l’Internet tactile, la sécurité des pare-feux et les systèmes de détection d’intrusions, ainsi que les technologies VPN – éventuellement en combinaison avec plusieurs contrôles en temps réel et le calcul en réseau neuronal pour l’Intelligence Artificielle (IA).

“Les serveurs de périphérie embarqués doivent répondre à des exigences de performances multifonctionnelles de plus en plus élevées tout en fonctionnant dans des conditions environnementales difficiles où les chocs et les vibrations sont courants. Des systèmes robustes et sans ventilateur sont donc nécessaires. Jusqu’à aujourd’hui, cet écosystème était limité à une gamme de puissance allant jusqu’à environ 65 watts. Aujourd’hui, congatec a étendu les capacités des réalisations sans ventilateur aux systèmes 100 watts refroidis par conduction. Cela permet une augmentation impressionnante des performances de 53 % pour les modèles COM Express Type 7 sans ventilateur robustes “, explique Nano Chu, responsable R&D chez congatec à Taipei.

En plus des nouvelles solutions de refroidissement, l’écosystème 100 watts comprend également des kits de démarrage avec les deux cartes porteuses conga-X7EVAL et conga-STX7 qui, entre autres, exécutent quatre interfaces 10 GbE compatibles serveur avec des cages SFP+ pour des câbles en cuivre et fibre optique. Les kits peuvent être modifiés selon les spécifications du client pour illustrer la conception de serveurs en rack et en caisson. Des services d’ingénierie matérielle pertinents pour les plates-formes de serveurs de périphérie embarquées complètent l’écosystème congatec 100 watts pour les Server-on-Modules.

Les caractéristiques logicielles notables de l’écosystème 100 watts comprennent la prise en charge des configurations en temps réel pour éviter les latences causées par la gestion TDP côté processeur et, surtout, la prise en charge des caractéristiques RAS (fiabilité, disponibilité et facilité de maintenance) communes à tous les processeurs AMD EPYC Embedded 3000. Ils offrent les mêmes capacités efficaces de surveillance, de gestion et de maintenance à distance des systèmes pour optimiser le coût total de possession (TCO) dans les déploiements partagés, comme c’est le cas dans les centres de données de niveau commercial. Les applications Edge bénéficient de la virtualisation matérielle intégrée et des fonctions de sécurité de pointe du SoC AMD EPYC Embedded 3000 qui comprend un système d e démarrage sécurisé, un cryptage mémoire sécurisé (SME) et une virtualisation cryptée sécurisée (SEV), ainsi qu’un canal de migration sécurisé entre deux plates-formes compatibles SEV. La prise en charge d’IPsec avec accélération cryptographique intégrée est également assurée. Par conséquent, même l’administrateur du serveur n’a pas accès à une telle machine virtuelle (VM) cryptée. Cela est très important pour la haute sécurité requise par de nombreux services de serveurs de périphérie, qui doivent permettre des applications multi-fournisseurs dans l’automatisation industrielle 4.0 tout en aidant à prévenir les tentatives de sabotage par des pirates.

Plus d’informations sur l’écosystème congatec 100 watts pour Server-on-Modules COM Express Type 7 sur
https://www.congatec.com/fr/technologies/com-express/com-express-type-7/amd-epyc-embedded-3000-eco-system.html


Originalmeldung von pressebox.de

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.